Airsoft : Prsentation de l'airsoft et de 6bb.net . Le SoftAir ou AirSoft Francophone, infos sur Western Arms, Marui,le P99,Kwc et le 6mm en billes,
 

Contactez-nous

Tous droits rservs- Copyright 2000 6bb.net

Toutes les marques citées sont la propriété de leur détenteur respectif

 

Présentation du matériel utilisé en airsoft

1.Le principe de base des air soft gun

Le principe de fonctionnement est très simple est ressemble à celui des pistolets à plomb que tous le monde connaît. Ici le projectile est en plastique, de forme sphérique dun diamètre de 6mm, bien plus léger quun plomb (0.2 g contre 0.5) et sa vitesse nest pas aussi élevée (environ 60/70 mètres par seconde). Ces différences permettent de pratiquer les joies du tir récréatif en intérieur sans risques majeurs .


En fait les BB; cest ainsi que lon appelle ces petites billes en pvc; sont propulsées par de lair comprimé.

Il existe différents types dair soft gun qui sont classés daprès leur mode de fonctionnement :

les air soft dits " manuels "
" les gaz à culasse fixe "

" les gaz à culasse mobiles "

" les électriques " la batterie

 

Tous sont des répliques très exactes darmes à feu existantes que lon croise régulièrement sur les petits et grand écrans. En cela ils se différencient des " lanceurs " de paintball qui sortent plutôt de Star-Wars, et ils ne sont pas fait, à la base, pour tirer des billes marquantes remplies de peinture.

Avec lexpérience acquise par les fabricants au fil des années on se retrouve maintenant avec des répliques de plus en plus parfaites. De forme et daspect parfois aléatoire au début des années 80 nous sommes arrivés aujourdhui à des répliques si bonnes, que parfois les différencier de leurs originaux est mission impossible même pour des amateurs avertis.
la précision et les distances de tir ont sensiblement augmentés : Les billes ne rebondissent plus sur les cibles en papier à cinq mètres, au contraire, et il nest plus rare de faire de bons groupements à une dizaine de mètres. Avec un peu dentraînement les boites de conserve font de jolis bruits jusquà 15 mètres.

Encore plus fort, certains modèles ont un démontage sommaire identique à leurs originaux et le fonctionnement des arrêtoirs de culasse et autres sécurités sont devenus fonctionnels.

 

2. Les soft air dits " manuels "
Ils représentent lentrée de gamme des Air-softs (cf l'article sur le P99 dans la section Magazine).
Le principe de fonctionnement est simple , efficace et éprouvé :
Un piston muni dun ressort comprime de lair et propulse un projectile.Laction darmer la culasse bloque le piston en position arrière, la relâcher ( il faut la RELACHER, pas la ramener sans quoi il y aura des problèmes dalimentation comme sur les vrais) fait monter une bille du chargeur dans la " chambre " du canon. Appuyer sur la détente propulse le piston, poussé par son ressort, vers lavant et produit ainsi de lair comprimé.

Les avantages : Si le réplique est manipulée avec précaution, puisquil sagit tout de même de plastique, le fonctionnement est fiable et les pannes sont rares.
Le mécanisme reste insensible aux conditions météorologiques ( ce qui nest pas le cas des répliques à gaz comme nous verrons plus loin).
Le coût de fabrication est faible de part le simplicité du principe de fonctionnement.

Les inconvénients :Il est nécessaire de réarmer à chaque tir et la précision est moindre du fait de la faible vitesse des projectiles. En effet, la quantité dair comprimé est faible de par la taille réduite du piston et la faiblesse relative du ressort qui doit être comprimable par le plus grand nombre, nous ne sommes pas tous STALLONE !

 

3.Les modèles à " gaz à culasse fixe "
I
ci lair comprimé est remplacé par un gaz propulseur sous pression (en fait un mélange de plusieurs gaz et de silicone).Le piston disparaît au profit dun mécanisme plus ou moins complexe muni dune valve qui libérera le gaz.
Ce sont les premières répliques permettant un tir semi-automatique, cest à dire quà chaque fois que lon presse la détente, un coup et un seul part. Une simple pression de lordre de 3 à 4 kg suffit pour faire partir un coup. Au cours du déplacement de la détente vers larrière, le chien et le canon reculent.Ce dernier prend une bille dans le chargeur, puis à la fin du mouvement le chien se rabat et frappe un petite valve sur le magasin.
Une giclée de gaz est libérée dans le canon pour propulser la bille. Le gaz est contenu suivant les modèles dans le chargeur ou la poignée. Le réservoir se remplit à la manière dun briquet, par une petite valve, et contient généralement suffisamment de gaz pour tirer le capacité en billes de trois ou quatre chargeurs.

Les avantages : Le fonctionnement semi-automatique permet un tir plus rapide, plus réaliste, plus précis, et plus distant, grâce aux propriétés dexpansion et de compression de gaz plus grandes que lair comprimée par un piston armé manuellement.

Les inconvénients : La culasse est fixe sur la plupart des modèles ou ne sert quà mettre la première bille dans la chambre du canon quand elle a un semblant de mobilité.
Le gaz est en fait " stocké "en phase liquide dans le réservoir et sa dilatation lors du tir provoque un abaissement de la température, qui peut descendre en dessous du zéro et geler le mécanisme (principe du réfrigérateur).
Certaines position de tir (tête du chargeur se trouvant vers le sol) sont à proscrire sous peine damener directement dans le mécanisme du gaz " liquide " est de détériorer les éléments constitutifs, notamment les joints détanchéité.
La température extérieure joue sur les propriétés du gaz : Par temps froid, la dilatation se fait difficilement et le tir sen ressent (manque de vitesse du projectile) et il se peut que le tir soit impossible par température très basse.
A contrario, une température élevée accentue la dilatation et pour un même temps douverture de la valve, une plus grande quantité de gaz est lâchée.
La vitesse du projectile est plus grande, le tir est plus précis, mais le risque de ricochet ou de blessure par limpact est plus grand.

 

4. Les gaz à culasse mobile dits " Blow back "
C
ette catégorie représente le " must " en matière de réplique darmes de poing semi-automatiques. Non seulement le coup part à chaque pression de la détente, mais le mouvement de va et vient de la culasse se produit comme avec larme originale. Le mouvement plus ou moins sec suivant les modèles permet de donner au tireur une sensation de recul. Cest ce que lon appèle " Blow Back ".
Le gaz de propulsion est utilisé aussi pour projeter la culasse vers larrière. Un vérin pneumatique est logé dans la culasse, là où on trouve généralement le percuteur. La bille chambrée appuie sur une partie de ce vérin, et canalise le gaz pour sa propulsion. Dés que la bille commence sa course dans le canon, le reste du gaz est utilisé pour projeter la culasse vers larrière. Celle-ci reviens en avant sous leffet du ressort récupérateur automatique. Ainsi ce principe de fonctionnement est strictement semblable à celui dune arme réelle.

Les avantages : Le réalisme du tir est accentué par la sensation de recul.
La cadence de tir peut etre plus grande que sur un gaz gun standard, voir même sur certains modèles qui tirent en rafales.
La qualité de finition et la ressemblance avec le modèle original sont quasiment parfaites.
Le poids de départ est plus faible, environ 1.5kg, et le démontage sommaire est identique.

Les inconvénients : Le mécanisme est plus élaboré donc plus fragile, ce qui entraîne la nécessité de manipuler ces répliques avec plus de précautions.
La consommation de gaz est accrue en raison du principe de fonctionnement.
On retrouvera les mêmes inconvénients des modèles non blowback liés à lutilisation du gaz.
Lusure des pièces est plus rapide, mais la qualité générale des productions permet une espérance de vie longue.

5.Les air soft dits " électriques "
Dans cette dernière catégorie, on retrouve le piston des manuels. Le mode de propulsion est identique aux manuels, toutefois ce nest plus lutilisateur qui réarme le piston mais un moteur électrique. Un train dengrenages permet de faire reculer le piston puis il est propulsé violemment vers lavant par le ressort.Un accumulateur fournit lénergie nécessaire au moteur.
La taille importante du mécanisme est telle que cette catégorie ne comporte que des armes longues, la plus petite étant un pistolet mitrailleur (Heckler & Koch MP5 k). La seule tentative de pistolet électrique est quasiment inutilisable du fait de sa faible portée.
Le tir est possible au coup par coup et en rafales, voir sur certains modèles en rafales limitées.
La cadence de tir est de lordre de 700 à 900 coups/minutes selon les modèles.
La précision est meilleure et la distance de tir accrue par rapport à la totalité des autres répliques.
Le principe mécanique ne permet pas un démontage sommaire identique à loriginal, mais laspect extérieur est saisissant de réalisme.
Pour preuve, la majorité des accessoires conçus pour les armes sadaptent parfaitement aux répliques.

Les avantages : Les électriques sont moins fragiles, moins contraignants à lutilisation.
Il nest plus question des désagréments de lutilisation du gaz et lautonomie de tir est largement supérieure.
En moyenne il faut compter un milliampère pour une bille tirée, et les accus existants vont de 600 à 2000 milliampères.
La capacité des chargeurs est aussi conséquente, de 60 à 600 billes suivant les modèles.

Les inconvénients : Comme dit précédemment, lencombrement du mécanisme ne permet pas de faire des répliques darmes de poing électriques et le seul inconvénient est la taille du modèle.
Il ny a aucune incidence des conditions météorologiques sur le fonctionnement dun électrique, si ce nest que lautonomie de tir sera réduite par température extrêmement basse.

On peut constater que les armes réelles sont ainsi représentées dans les catégories de répliques :

Cependant, les manuels, qui sont les précurseurs, englobent aussi une large gamme darmes longues.
La tendance actuelle des fabricants est au réalisme poussé. Non content davoir une ressemblance visuelle avec une arme, les mécanismes des répliques sont conçus pour être presque semblables.
Les matériaux utilisés sont étudiés pour combiner solidité, réalisme en aspect, au touché et en poids.

La mode des armes réelles modernes utilisant une bonne part de matériaux composites facilite grandement le travail des fabricants dAir Soft Guns.

Les Billes
Il existe un point commun entre tous les Air Soft : La bille de 6mm BB qui a donnée le nom de notre site.
Il y a différents type de billes qui varient suivant leurs poids et leur qualité.
Il y a trois poids majoritairement utlisés : 0.12g, 0.20g et 0.25g.
Le plus léger ne convient quaux Air Soft ayant une vélocité de 0.08 joules.
Le poids normalisé est de 0.2 g, il convient à 80% des Air Soft.
Il existe des billes biodégradables.

Pour accroitre la précision et affiner la trajectoire on peut aussi se servir de billes plus lourdes 0.25g.
La qualité est un des points les plus important pour obtenir un précision acceptable, mais cest aussi le plus souvent négligé : La bille doit être la plus ronde et la plus lisse possible.

Coté performances et balistique, il est apparu divers systèmes pour améliorer la précision et la portée.De toutes ces innovations, il en est une qui sest détachée du lot et est devenu incontournable : le Hop-Up. Ce système permet, grâce à un joint spéciale, daugmenter la portée dun air soft. Un mouvement giratoire opposée à lattraction terrestre est donnée à la bille. Cet effet crée une dépression sous la bille et lui donne donc une certaine portance dans lair.
La distance de base est augmentée de lordre de 30 à 50 %.
La trajectoire de la bille est caractérisée par une courbe très allongée en forme de" S " à plat. On a limpression dune sorte de flottement de la bille sur lair.

Ce système, fixe au début de son apparition sur les Air soft, est maintenant réglables en fonction du poids des billes utilisées.

Prix et qualité
Globalement, on remarquera que le prix évolue parallèlement à la qualité. Ceci est surtout vrai pour les manuels et les gaz. Les modèles dentrée de gamme nont pour la plupart quune ressemblance visuelle et la finition laisse quelquefois à désirer. Les modèles les plus chers sont identiques aux originaux, à la différence du calibre utilisé. En fait il y en à pour tous les goûts et tous les prix et il sera difficile de ne pas trouver satisfaction pour un budget donné.
Les électriques quand à eux se différencient non pas en qualité mais en réalisme. En effet, précision et portée sont quasi semblables dun modèle à lautre. Les productions les plus récentes utilisent des pièces métalliques en place des éléments en plastique sur les plus anciennes.
Le poids est donc identique à quelques dizaines de grammes près et tous les électriques récents présentent maintenant un démontage sommaire semblable à la réalité.Cest donc le fruit dune étude poussée et de lutilisation de matériaux différents qui fera varier le prix des électriques.

Les armes contemporaines connues par le cinéma ou la télévision sont donc présentes dans la gamme des Air Soft produites par une dizaine de fabricants situés pour la plupart en Asie (Japon, Taiwan, Hong Kong, Corée).

Il est possible de se procurer ces Air Soft en France dans les armureries, certains magasins de jouets, de jeux de rôles et magasins spécialisés en Soft Air.

Auteurs : David Sadok et Denis

 

Accueil - L'Airsoft - Pour Jouer - Le Magazine - Technique - Débutant -

Tous droits rservs- Copyright 2000 6bb.net - Toutes les marques citées sont la propriété de leur détenteurs respectifs



Augmentez Automatiquement votre trafic visiteurs avec AutoTraffic.net